• Le visage moyen du syndrome d'Asperger

         Il y a quelque mois, j'ai trouvé des articles disant que les autistes présentent des caractéristiques faciales différentes de celles des neurotypiques. Selon une étude menée à l'Université du Missouri, les enfants autistes présenteraient un front large, des yeux écartés et une région centrale du visage (comprenant le nez et les joues) courte. Une étude publiée à Molecular Autism indique que les garçons autistes entre 8 et 12 ans auraient des visages et des bouches larges. Ceux atteints du syndrome d'Asperger auraient un philtrum (région entre la lèvre supérieure et le nez) plus court que les garçons neurotypiques. Ces différences sont subtiles (de l'ordre de 2 à 5 mm) mais permettent à certaines personnes de deviner quels enfants sont autistes (une spécialiste déclarait qu'elle s'était rendue compte qu'elle pouvait identifier les enfants autistes sur les photographies).

         Je me suis rendue compte que les personnes atteintes du syndrome d'Asperger que je connaissais ne ressemblent pas à la description ci-dessus, probablement car ce sont des adultes et que les hormones ont transformé leurs visages. J'ai donc décidé de créer des visages moyens du syndrome d'Asperger afin de connaitre nos caractéristiques physiques à l'âge adulte. Pour ce faire, j'ai choisi 18 visages (12 masculins et 6 féminins) d'individus allant de 17 ans à 80 ans.

         Tout d'abord, voici des visages moyens de la population générale créés informatiquement. Malgré leur jeunesse trop prononcée, ils serviront de référence pour analyser nos visages Aspies.

    Visages moyens des humains

    Je me suis également appuyée sur les visages occidentaux de cette page pour mener mon analyse.

         Voici deux visages moyens de personnes atteintes du syndrome d'Asperger. À gauche, j'ai placé le visage moyen féminin. À droite, il s'agit du visage moyen masculin.

    Visage moyen des femmes Aspies Visage moyen des hommes Aspies

            Le visage féminin est caractérisé par une forme rectangulaire et une lèvre inférieure fine.

            Le visage masculin quand à lui est caractérisé par des sourcils fins, des cernes légèrement marquées et une machoire plutôt prononcée.

            Les deux visages ont comme point commun de petits yeux bleus en amande. De manière intéressante, 3 femmes sur 6 (dont 3 sur les 4 caucasiennes "pures") et 10 hommes sur 12 avaient les yeux bleus, gris ou verts. 

         À gauche ci-dessous, vous verrez le visage moyen des personnes atteintes du syndrome d'Asperger. À droite, il y a une version du visage moyen des Aspies où le sex-ratio a été égalisé (il est 50% masculin et 50% féminin).

    Visage moyen des Aspies Visage moyen des Aspies (sexes égalisés)

            On peut voir que les deux visages semblent masculins, même celui où les sexes sont égalisés.

           J'ai ensuite créé le visage moyen du tiers des Aspies dont les signes et symptômes sont plus présents en quantité et les plus sévères. Je voulais faire de même avec ceux dont l'autisme est très léger, mais le visage obtenu était celui d'une personne âgée, ce qui montre que l'autisme a tendance à s'améliorer avec l'âge grâce aux apprentissages.

    Visage moyen du syndrome d'Asperger sévère

          Ce visage est caractérisé par une partie centrale et un menton longUne autre caractéristique marquante de cette image est la présence de cernes bien visibles, ce qui pourrait être expliqué par les troubles du sommeil que peut engendrer l'autisme à cause de l'absence de pic de mélatonine, hormone du sommeil. 

          Veuillez noter que ces résultats sont peu fiaibles étant donné le caractère restreint de l'échantillon, mais cela reste intéressant.

    « Ma dysgraphiePartie 5 - Justine est différente »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Cydo
    Jeudi 20 Septembre 2018 à 22:17
    Très intéressant ;).
      • Jeudi 20 Septembre 2018 à 22:23

        Merci beaucoup ! ^^

    2
    Samedi 20 Octobre 2018 à 16:04

    Tu as dû y passer des heures à faire ces combis de visages ôoô !! Vraiment, ça a beau avoir un côté un peu expérimental (dû au peu "d'échantillons" utilisés) cette étude n'en reste pas moins intéressante. D'ailleurs, j'ai ma photo sous la main là, et il semblerait que mon visage soit associable à la fois au profil type de l'asperger ._.) Pourtant, comme on a pu le noter, je n'en fais pas vraiment parti, j'en ai vaguement quelques cordes mais pas les symptômes concrets. (et je n'ai jamais fait de meltdown, ni n'ait votre perception du monde)

    Mais bon, après je sais que ma mère avait peur que je sois une trisomique quand je n'étais encore qu'au stade d'embryons car elle m'a eu sur ses 41 ans (donc grossesse potentiellement à risque) et il semblait que mon cou était plus épais que la normale ._.) Après coup, il s'est avéré que j'étais parfaitement normale, mais je ne sais pas si je dois en conclure quoi que ce soit ou pas ^^'

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :